Guides et dossiers Collège Lycées généraux et technologiques Voie professionnelle

 3 mai, reprise en présentiel dans les collèges et dans les lycées

 

* En demi-jauge pour les lycéens, avec une alternance entre présentiel et distanciel.

* En présentiel, pour les collégiens à l’exception des élèves de 4e et 3e des 15 départements les plus touchés par la pandémie, qui feront aussi leur rentrée en demi-jauge.

Pour la CGT Éduc’action35, la demi-jauge doit être respectée dans tous les établissements publics et privés !

Le protocole sanitaire :

Le protocole sanitaire édité par le Ministère le 1er février continue de s’appliquer avec les modifications suivantes : une aération des locaux doit avoir lieu 15 minutes le matin avant l’arrivée des élèves, pendant chaque récréation, au moment du déjeuner et le soir pendant le nettoyage des locaux. Une aération de quelques minutes doit également avoir lieu a minima toutes les heures.

La pratique de l’EPS :

A compter du lundi 3 mai, l’EPS est de nouveau autorisée. Toutefois les activités
physiques en extérieur ainsi que les activités « de basse intensité » en intérieur permettant le port du masque dans les gymnases sont à privilégier.

Cas positif dans une classe :

A compter du 26 avril et sur l’ensemble du territoire métropolitain, la survenue d’un cas confirmé parmi les élèves entraîne systématiquement la fermeture de la classe à laquelle appartient l’élève pour une durée de 7 jours. Les élèves cas positifs sont isolés pour une durée minimale de 10 jours (pour les cas symptomatiques à partir de la date des premiers symptômes ; pour les cas asymptomatiques à partir de la date du prélèvement). Tou·tes les autres élèves de la classe seront considéré·es comme contact à risque. Les élèves de la classe fermée et les « cas contact à risques » doivent faire un test et ne pourront revenir dans l’établissement que si leur test, réalisé 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé, est négatif.

Au CHSCTA du 29 avril 2021, il a été dit que les élèves contaminé·es après leur passage dans plusieurs classes, seul·es celles et ceux de la classe sont évincé·es et les autres sont tracé·es même si cela n’est pas logique au regard du temps passé dans chacun des groupes.

Autotests :

Des autotests seront mis à disposition des personnels en contact avec des élèves (professeurs, AESH, etc.). Les personnels pourront bénéficier de deux tests par semaine, à réaliser à domicile. La livraison est prévue la semaine du 3 mai pour les personnels avec des séquences d’informations à destination des lycéen-ne-s pour distribution d’un autotest par semaine ensuite à partir du 10 mai. Ils seront effectués dans l’établissement sur la base du volontariat avec une autorisation parentale préalable et fourniture d’un document sur méthode d’utilisation plus formation tutoriel.

Pour la CGT Éduc’action35, les personnels ne peuvent pas superviser les auto-tests des élèves.
Ils n’ont pas à assumer cette responsabilité et les conflits qui pourraient en découler !

Vaccination des personnels :

Depuis le 17 avril, tous les personnels de 55 ans et plus exerçant au contact des élèves en école, collège et lycée (enseignants, AESH, ATSEM, personnels des collectivités locales) bénéficient de créneaux dédiés de vaccination, dans les centres de vaccination concernés par ce circuit rapide. Les agent·es concerné·s doivent se munir d’une pièce justifiant de l’exercice du métier enseignant (carte professionnelle, bulletin de salaire accessible sur l’ENSAP…) ainsi que d’une pièce d’identité et d’une carte vitale ou d’une attestation de droits. La liste des centres de vaccination ouverts et établie par les agences régionales de santé (ARS) est disponible sur les sites des académies et également recensée sur le site du ministère.